Les espèces exotiques envahissantes d’Auvergne sont représentées par :

  • 141 plantes exotiques envahissantes (sur les 396 espèces exotiques présentes)
  • 27 espèces animales exotiques envahissantes

Ces listes ne sont pas figées et pourront être actualisées, car l’introduction de nouvelles espèces et leur dispersion sur le territoire reste dynamique au cours du temps. Les cartes permettent de visualiser les données collectées. Vous pouvez participer à leur amélioration en nous informant de vos observations. D’autre part, des espèces particulièrement discrètes et difficiles à identifier peuvent passer inaperçu, et leur répartition peut sembler lacunaire sans que cela corresponde à la réalité.

Vous trouverez ci-dessous :

D’une part, les espèces animales :

D’autre part, les espèces végétales :

Pour les principales espèces, des liens sont établis vers des fiches et documents de sites de référence, en cliquant sur les logos du GT-IBMA, du Centre de ressources Loire-Nature, de la Fédération des conservatoire botanique, du CBN de Bailleul, de l’ONEMA, de l’ONCFS, de l’INPN, de l’INRA.

La carte de répartition (Chloris pour la flore) de ces espèces en Auvergne est visible en cliquant sur les noms orangés.

La liste des espèces est également disponible au format pdf :

Faune exotique envahissante d’Auvergne

Faune exotique envahissante préoccupante pour l’UE

La liste des espèces exotiques envahissantes préoccupantes pour l’Union conformément au  règlement (UE) n°1143/2014 du Parlement européen et du Conseil, en vigueur depuis août 2016, fournit une liste de 37 espèces de faune et de flore (liste non figée), complétée en juillet 2017 de 12 espèces complémentaires, portant au nombre de 49 les espèces ciblées à l’échelle européenne dont 22 présentes en Auvergne (15 pour la faune et 7 pour la flore).

Faune exotique envahissante non présente en Auvergne

Espèces animales exotiques à risque invasif élevé, dont une éventuelle apparition en Auvergne est à surveiller (introduction interdite).

Présence Impact Fiches Préoccupante pour l'UE
Amphibiens
Grenouille taureau (Rana catesbeiana) Absente Impact fort (Invasibilité élevée) logo_GTIBMA logo_ONEMA Oui
Xénope lisse (Xenopus laevis) Absente Impact fort (Invasibilité élevée) logo_GTIBMA logo_ONEMA

Faune exotique envahissante émergente ou occasionnelle en Auvergne

Espèces animales exotiques sur lesquelles des interventions sont à prioriser

Présence Impact Fiches Préoccupante pour l'UE
Crustacés
Ecrevisse de Louisiane (Procambarus clarkii) 03 : Ponctuelle ; 63 : localisée Impact moyen (Invasibilité intermédiaire) logo_GTIBMA logo_ONEMA logo_DAISY Oui
Crabe chinois (Eriocheir sinensis) 03 : Ponctuel Impact moyen (Invasibilité intermédiaire) logo_GTIBMA logo_DAISY Oui
Insectes
Capricornes asiatiques (Anoplophora sinensis et Anoplophora glabripennis) 03 : ponctuel ; 15 : ponctuel ; 63 : ponctuel Impact faible (Invasibilité ?) logo_agri_gouv logo_fredon-corse logo_DAISY logo_DAISY
Mammifères
Chien viverrin (Nyctereutes procyonoides) 15 : ponctuel Impact moyen (Invasibilité intermédiaire) logo_GTIBMA logo_oncfs Oui
Vison d’Amérique (Mustela vison) 03 : ponctuel ; 15 : ponctuel ; 63 : ponctuel Impact moyen (Invasibilité intermédiaire) logo_GTIBMA logo_ONEMA logo_oncfs
Mollusques
Moule zébrée (Dreissena polymorpha) 03 : ponctuel ; 43 : ponctuel Impact faible (Invasibilité ?) logo_DAISY
Hydrobie des antipodes (Potamopyrgus antipodarum) 03 : ponctuel ; 63 : ponctuel Impact faible (Invasibilité ?) logo_GTIBMA
Oiseaux
Cygne noir (Cygnus atratus) 03 : ponctuel ; 43 : ponctuel ; 63 : ponctuel Impact faible (Invasibilité ?) logo_oncfs
Erismature rousse (Oxyura jamaicensis) 63 : ponctuel Impact moyen (Invasibilité intermédiaire) logo_GTIBMA logo_ONEMA logo_DAISY logo_oncfs Oui
Ibis sacré (Threskiornis aethiopicus) 15 : ponctuel Impact fort (Invasibilité élevée) logo_GTIBMA logo_ONEMA logo_DAISY logo_oncfs Oui
Ouette d’Egypte (Alopochen aegyptiacus) 03 : ponctuel ; 43 : ponctuel ; 63 : ponctuel Impact moyen (Invasibilité intermédiaire) logo_GTIBMA logo_ONEMA logo_oncfs Oui

Faune exotique envahissante en cours d’installation en Auvergne

Espèces animales exotiques sur lesquelles des interventions encore possible

Présence Impact Fiches Préoccupante pour l'UE
Insectes
Frelon asiatique (Vespa velutina) 03 : courant ; 15 : courant ; 43 : courant ; 63 : courant Impact moyen (Invasibilité intermédiaire) logo_inpn logo_inpn logo_agri_gouv Oui
Mollusques
corbicule-asiatique-corbicula-fluminea-presente-dans-lallier-cen-auvergne-s-esnoufCorbicule striolée (Corbicula fluminalis) 03 : ponctuel Impact moyen (Invasibilité intermédiaire) logo_GTIBMA logo_inpn
Reptiles
tortue-de-floride-trachemys-scripta-elegansTortue de Floride (Trachemys scripta elegans) 03 : courante ; 43 : localisée ; 63 : courante ; 43 : ponctuelle Impact moyen (Invasibilité intermédiaire) logo_GTIBMA logo_ONEMA logo_DAISY logo_agri_gouv logo_oncfs Oui

Faune exotique envahissante implantée à fortement implantée en Auvergne

Présence Impact Fiches Préoccupante pour l'UE
Crustacés
Ecrevisse américaine(Orconestes limosus) 03 : courante ; 15 : courante ; 43 : courante ; 63 : courante Impact fort (Invasibilité élevée) logo_GTIBMA Oui
Ecrevisse de Californie (Pacifastacus leniusculus) 03 : courante ; 15 : courante ; 43 : courante ; 63 : courante Impact fort (Invasibilité élevée) logo_GTIBMA logo_ONEMA Oui
Insectes
coccinelles-asiatiques-harmonia-axyridis-cen-auvergne-s-pouvaretCoccinelle asiatique (Harmonia axyridis) 03 : courante ; 15 : courante ; 43 : courante ; 63 : courante Impact fort (Invasibilité élevée) logo_DAISY logo_inra
Mammifères
Ragondin (Myocastor coypus) 03 : courant ; 15 : localisé ; 43 : localisé ; 63 : courant Impact fort (Invasibilité élevée) logo_GTIBMA logo_ONEMA logo_DAISY logo_oncfs logo_fredon-auvergne logo_fredon-auvergne Oui
Rat musqué (Ondatra zibethicus) 03 : courant ; 15 : localisé ; 43 : localisé ; 63 : courant Impact fort (Invasibilité élevée) logo_GTIBMA logo_ONEMA logo_DAISY logo_oncfs logo_fredon-auvergne Oui
Raton laveur (Procyon lotor) 03 : ponctuel ; 15 : ponctuel ; 43 : localisé ; 63 : localisé Impact moyen (Invasibilité intermédiaire) logo_GTIBMA logo_DAISY logo_oncfs logo_agri_gouv Oui
Mollusques
Corbicule asiatique (Corbicula fluminea) 03 : courante ; 15 : ponctuelle ; 43 : courante ; 63 : courante Impact fort (Invasibilité élevée) logo_GTIBMA logo_DAISY
Oiseaux
couple-de-bernache-du-canada-a-vincennes-lesoiseauxdeparis-comBernache du Canada (Branta canadensis) 03 : courante ; 15 : ponctuelle ; 43 : ponctuelle ; 63 : localisée Impact fort (Invasibilité élevée) logo_GTIBMA logo_ONEMA logo_DAISY logo_oncfs
Poissons
Pseudorasbora (Pseudorasbora parva) 03 : courant ; 15 : ponctuelle ; 43 : ponctuelle ; 63 : localisé Impact fort (Invasibilité élevée) logo_DAISY logo_inpn logo_fede_peche_allier Oui
Poisson chat (Ameiurus melas) 03 : courant ; 15 : courant ; 43 : courant ; 63 : courant Impact fort (Invasibilité élevée) logo_GTIBMA logo_inpn logo_fede_peche_allier
Perche soleil (lepomis gibbosus) 03 : courante ; 15 : courante ; 43 : courante ; 63 : courante Impact fort (Invasibilité élevée) logo_GTIBMA logo_ONEMA logo_fede_peche_allier

Flore exotique envahissante d’Auvergne

Espèces exotiques envahissantes présentant un risque pour la santé

L’ambroisie est une espèce fortement allergisante, avec une obligation d’arrachage dans tous les départements. Voir le site de la FREDON Auvergne et le site de l’observatoire des ambroisies.

Tous les départements ont pris des arrêtés relatifs à la lutte contre l’ambroisie et prescrivant la destruction obligatoire de l’Ambroisie.

Nom Fiches
000_828_ambrosia-artemisiifolia_descheemacker_a_cbnmc_15943Ambroisie (Ambrosia artemisiifolia L.) logo_GTIBMA logo_cen
Berce du Caucase(Heracleum mantegazzianum Sommier & Levier) logo_cbn logo_GTIBMA logo_cen

Espèces exotiques envahissantes préoccupantes pour l’UE

La liste des espèces exotiques envahissantes préoccupantes pour l’Union conformément au  règlement (UE) n°1143/2014 du Parlement européen et du Conseil, en vigueur depuis août 2016, fournit une liste de 37 espèces de faune et de flore (liste non figée), complétée en juillet 2017 de 12 espèces complémentaires, portant au nombre de 49 les espèces ciblées à l’échelle européenne dont 22 présentes en Auvergne (15 pour la faune et 7 pour la flore).

Nom Fiches
Asclépiade de Syrie (Asclepias syriaca)
impatiens-glandulifera-cubesse8Balsamine de l'Himalaya (Impatiens glandulifera) logo_cbn logo_GTIBMA logo_cen
410_heracleum-mantegazzianum_descheemacker_a_cbnmc_17447aBerce du Caucase (Heracleum mantegazzianum) logo_cbn logo_GTIBMA logo_cen
14437_elodea-nuttallii_descheemacker_a_cbnmc_15829aÉlodée de Nuttall (Elodea nuttallii) logo_cbn logo_GTIBMA logo_cen
Grand Lagarosiphon (Lagarosiphon major) logo_cbn logo_GTIBMA logo_cen
ludwigia-grandiflora_3_-l-chabrol-cbnmc_6741_lJussie à grande fleurs (Ludwigia grandiflora) logo_GTIBMA logo_cen
Myriophylle du Brésil (Myriophyllum aquaticum) logo_GTIBMA logo_cen

Espèces exotiques envahissantes avérées

Nom Fiches
12907_ailanthus-altissima_le-guen_m_cbnmc_06639Ailante (Ailanthus altissima) logo_cbn logo_GTIBMA logo_cen
4558_buddleja-davidii_nicolas_s_1Arbre aux papillons (Buddleja davidii) logo_cbn logo_GTIBMA logo_cen
Armoise de Verlot (Artemisia verlotiorum)
Asters américains (groupe) (Symphyotrichum novi-belgii gr.)
azolla-fliculoides_nawrot_o_cbnmc_img_3576Azolla fausse-fougère (Azolla filiculoides)  logo_cbn logo_GTIBMA logo_cen
1063_bidens-frondosa_morel_a_cbnmc_2Bident à fruits noirs (Bidens frondosa) logo_GTIBMA logo_cen
egeria-densa_3_l-chabrol-cbnmc_6736_lEgérie dense (Egeria densa) logo_GTIBMA logo_cen
Élodée du Canada (Elodea canadensis) logo_cbn logo_GTIBMA logo_cen
Erable négundo(Acer negundo) logo_GTIBMA logo_cen
helianthus-x-laetiflorus-09Hélianthe vivace (Helianthus x laetiflorus)
p1110197-xanthium-orientale-italicum-jh-leprinceLampourde à gros fruits (Xanthium orientale) logo_cen
Lampourde à gros fruits (Xanthium orientale subsp. orientale L.)
xanthium-italicum-jhlLampourde d'Italie (Xanthium orientale subsp. italicum)
Lampourde sucrée (Xanthium orientale subsp. saccharatum)
12516_lindernia-dubia_morel_a_cbnmc_10Lindernie fause-gratiole (Lindernia dubia) logo_cbn logo_cen
Millet capillaire (Panicum capillare)
campylopus-introflexus2-les-cars-87-carreMousse cactus (Campylopus introflexus)
p1110185-paspalum-distichum-jh-leprincePaspale à deux épis (Paspalum distichum) logo_cbn logo_cen
Paspale dilaté (Paspalum dilatatum)
Robinier faux-acacia (Robinia pseudoacacia) logo_cbnbl logo_GTIBMA logo_cen
senecio-inaequidens-volvic-jh-leprince-cbnmcSéneçon du Cap (Senecio inaequidens) logo_GTIBMA logo_cen
solidago-gigantea_nawrot_o_cbnmc_img_2557Solidage tardif (Solidago gigantea) logo_cbn logo_GTIBMA logo_cen
Spirées à fleurs roses (groupe) (Spiraea douglasii gr.)
Topinambours et Hélianthes (groupe) (Helianthus tuberosus gr.)
helianthus-tuberosus-02Topinambour (Helianthus tuberosus) logo_GTIBMA
parthenocissus-inserta_nawrot_o_cbnmc_img_3502Vigne-vierge commune (Parthenocissus inserta) logo_cen

Espèces exotiques envahissantes émergentes

Nom Fiches
Balsamine du Cap (Impatiens capensis) logo_cbnbl logo_GTIBMA logo_cen
Balsamine à petites fleurs (Impatiens parviflora) logo_GTIBMA
amorpha-fruticosa-jhlAmorphe faux-indigo (Amorpha fruticosa) logo_cbn
p1110220-artemisia-annua-jh-leprinceArmoise annuelle (Artemisia annua) logo_cbnbl
Bambous (Bambusoideae)
bidens-connata_nawrot_oBident à feuilles connées (Bidens connata)
Brome inerme (Bromopsis inermis)
prunus-serotina_nawrot_oCerisier d'automne (Prunus serotina) logo_cen
Chêne rouge d'Amérique (Quercus rubra)
Chèvrefeuille du Japon (Lonicera japonica)
crassula-helmsii-remi-dupre_1-persoCrassule de Helms (Crassula helmsii) Fiche alerte logo_cbn logo_GTIBMA logo_cen
cuscuta-campestris_nawrot_o_cbnmc_img_2200Cuscute des champs (Cuscuta campestris)
cytisus-multiflorus-jhlCytise à fleurs blanches (Cytisus multiflorus)
Cytise strié (Cytisus striatus)
Duchesnée d'Inde (Potentilla indica)
Epinard-oseille (Rumex patientia L.)
Erable à sucre (Acer saccharinum)
Figuiers de Barbarie (groupe) (Opuntia humifusa gr.)
4584_opuntia-humifusa_nicolas_s_cbnmcFiguier de Barbarie couché (Opuntia humifusa)
121422_opuntia-macrorhiza_bouard-c_cbnmc_1077Figuier de Barbarie à grosse racine (Opuntia macrorhiza)
cortaderia-selloana-01Herbe de la pampa (Cortaderia selloana) logo_cbn logo_cen
Laurier-cerise ou Laurier-palme (Prunus laurocerasus) logo_cen
Lentille d'eau minuscule (Lemna minuta) logo_GTIBMA logo_cen
Lenticule à turion (Lemna turionifera) logo_cen
Lyciet commun (Lycium barbarum) logo_cbnbl
p1100300-erythranthe-guttata-jh-leprinceMimule tacheté (Erythranthe guttata)
p1110237-phytolacca-americana-jh-leprinceRaisin d'Amérique (Phytolacca americana) logo_cbn logo_cen
Renouée de Bohème (Reynoutria x bohemica) logo_GTIBMA logo_cen
Renouée à épis nombreux (Rubrivena polystachya) logo_cen
Renouées du Japon (groupe) (Reynoutria japonica gr.) logo_GTIBMA logo_cen
10107_reynoutria-japonica_choisnet_g_cbnmc_03587Renouée du Japon (Reynoutria japonica) logo_cbn logo_GTIBMA logo_cen
Renouée de Sakhaline (Reynoutria sachalinensis) logo_cbn logo_GTIBMA logo_cen
Rosier rugueux (Rosa rugosa)
solidago-canadensis-04bisSolidage du Canada (Solidago canadensis) logo_cbn logo_GTIBMA logo_cen
p1110200-cyperus-eragrostis-jh-leprinceSouchet robuste (Cyperus eragrostis)
Sorgho d'Alep (Sorghum halepense)
Symphorine à fruits blancs (Symphoricarpos albus)
Troène luisant (Ligustrum lucidum)

Espèces exotiques envahissantes de milieux anthropisés

Nom Fiches
9945_collomia-grandiflora_descheemacker_a_cbnmc_13701Collomia à grandes fleurs (Collomia grandiflora)
Datura officinal (Datura stramonium) logo_GTIBMA
galega-officinalis-08Galéga officinal (Galega officinalis)
Impatience de Balfour (Impatiens balfouri) logo_GTIBMA logo_cen
p1110203-sporobolus-indicus-jh-leprinceSporobole d'Inde (Sporobolus indicus)

Méthode d’évaluation des EEE

Pour la faune exotique envahissante

Une liste faune exotique envahissante a été établie dès 2012, sur la base des informations recueillies par le CEN Auvergne dans le cadre de la mission confiée par la DREAL Auvergne modifiée et validée par un groupe régional d’acteurs réunis sur cet enjeu. Cette liste évolutive contenait en 2014, 27 espèces.

Cependant toutes les espèces ne sont pas présentes en Auvergne ou lorsqu’elles le sont ne présentent pas le même profil invasif. Aussi une hiérarchisation a été réalisée selon la méthode ISEIA (Invasive species environmental impact assessment) utilisée en Belgique et par l’ONCFS sur le bassin Loire Bretagne.

Cette méthode permet un classement en 3 catégories selon l’impact supposé de l’espèce considérée :

  • faible
  • moyen
  • fort

Ce qui permet de traduire des niveaux de vigilance au regard de chaque espèce.

Croisée avec une évaluation à dire d’experts de l’invasion du territoire considéré permet un classement plus précis. Bien que perfectible, cette méthode permet cependant de cibler les espèces à gérer en priorité. Par ailleurs, la priorité donnée sur la prévention et l’intervention dès l’émergence d’une espèce répond pleinement à la stratégie d’intervention validée à l’échelle européenne.

Pour la flore exotique envahissante

Évaluer les espèces végétales exotiques

Deux systèmes de cotation sont utilisés pour évaluer les espèces végétales exotiques : la cotation de Lavergne et la cotation de Weber.

La cotation de Lavergne : invasibilité
Cet indice a pour objectif d’évaluer le niveau actuel d’invasion d’une espèce sur un territoire considéré. Cette cotation, à l’origine, utilisée sur les systèmes insulaires (Île de la Réunion) a été légèrement adaptée. Elle est basée sur un système de notation comprenant six catégories définies de 0 à 5 comme suit :

  • Non documenté [0]: Taxon exotique d’introduction récente sur le territoire, insuffisamment documenté, dont le comportement est à étudier.
  • Taxon non envahissant [1]: Taxon introduit de longue date (50-100 ans), ne présentant pas de comportement envahissant et non cité comme envahissant dans les territoires géographiquement proches.
  • Taxon envahissant émergent [2]: Taxon pouvant très localement présenter des populations denses et donc laisser présager un comportement envahissant futur [2] ou taxon reconnu envahissant dans les territoires géographiquement proches mais n’ayant pas un caractère envahissant constaté dans le territoire étudié [2+].
  • Taxon potentiellement envahissant [3]: Taxon formant des populations denses uniquement dans les milieux régulièrement perturbés par les activités humaines (bords de route, friches, cultures, jardins, remblais…). Ce taxon peut se retrouver dans les milieux naturels mais il n’y forme pas pour le moment de populations denses et n’est donc pas une menace directe pour ces milieux.
  • Taxon modérément envahissant [4]: Taxon présentant des peuplements moyennement denses mais rarement dominant ou codominant dans les milieux naturels ou semi-naturels et ayant un impact faible ou modéré sur la composition, la structure et le fonctionnement des écosystèmes.
  • Taxon fortement envahissant [5]: Taxon dominant ou codominant à large répartition avec de nombreuses populations de forte densité dans les milieux naturels ou semi-naturels et ayant un impact avéré sur la composition, la structure et le fonctionnement des écosystèmes.

La cotation de Weber : risque invasif
La méthode d’évaluation de Weber (WEBER et GUTT 2004) permet d’évaluer le risque invasif des plantes. Il s’agit de répondre à une série de 12 questions donnant un nombre de points variables selon les réponses. La somme des notes (de 3 à 39) permet de ranger l’espèce dans une des trois catégories de risque :

  • risque invasif faible : Il est peu probable que l’espèce devienne une menace pour les communautés naturelles ;
  • risque invasif intermédiaire : l’espèce requière des observations complémentaires ;
  • risque invasif élevé : il est très probable que l’espèce devienne une menace pour les communautés naturelles si elle se naturalise.

Le score obtenu pour une espèce dans une région du Massif central ne sera pas le même dans une autre région de France ou du monde. Le risque invasif a été évalué uniquement sur les espèces qualifiées d’émergentes, potentielles ou envahissantes (cotation Lavergne 2, 3, 4 et 5).

Bilan de la cotation pour l’Auvergne
Une cinquantaine d‘espèces présentent un risque invasif élevé et sont donc susceptibles de poser des problèmes de prolifération dans un proche avenir. Les efforts de surveillance devront donc porter sur ces espèces (50 espèces en Limousin et en Auvergne, 47 espèces pour le Massif central rhônalpin) dans le but de détecter au plus vite un comportement envahissant et intervenir en conséquence.

Pour la flore, une liste hiérarchisée des espèces végétales exotiques envahissantes en Auvergne a été publiée en 2014 par le CBNMC (Bart et al., 2014). Cette liste comprend 141 taxons exotiques envahissants :

  • 33 considérés comme envahissants avérés
    Plantes exotiques dont la prolifération occasionne des dommages (avérés ou supposés) importants sur l’abondance des populations des espèces végétales indigènes et les communautés végétales.
  • 18 potentiellement envahissants
    Plantes exotiques qui présentent un comportement envahissant plus ou moins marqué dans les zones cultivées ou perturbées. Ces taxons peuvent se retrouver dans les milieux naturels mais n’y forment pas pour le moment de populations denses et ne sont donc pas actuellement une menace directe pour ces milieux.
  • 90 émergents
    Plantes exotiques dont l’ampleur de la propagation n’est pas connue ou reste très limitée et qui seraient susceptibles de créer des dommages sur les communautés végétales envahies si elles se propageaient. Certaines de ces espèces pourraient poser problème dans un avenir proche en Auvergne : Amorphe faux-indigo, Asclépiade de Syrie, Bambous, Herbe de la pampa, Souchet robuste, Lentille d’eau minuscule, Lenticule à turion, Chèvrefeuille du Japon, Lyciet commun, Raisin d’Amérique, Laurier-cerise ou Laurier-palme, Cerisier d’automne, Chêne rouge d’Amérique, Renouée de Sakhaline, Solidage du Canada, Symphorine à fruits blancs, Aster de Virginie, Aster à feuilles lancéolées, Aster de la nouvelle Angleterre.